Dindon sauvage

Depuis déjà quelques temps une quarantaine de dindons sauvages ont élus domicile sur les territoires de la Pourvoirie Royaume Mac.

 

Nous pouvons les apercevoir assez régulièrement, même s'ils sembles être assez farouches

 

Le dindon sauvage a de nombreux ennemis : coyotes, renards, loups, lynx, rapaces , hiboux, ratons-laveurs, mouffettes et visons. Face à ces nombreux prédateurs, l'oiseau doit être très prudent. C'est pourquoi beucoup de dindons dorment dans les arbres qui poussent dans l'eau car ils sont peu accessibles par le sol. Très lourd, le dindon a du mal à prendre son envol et doit courir sur quelques mètres pour pouvoir décoller. Les jeunes dindons ont encore plus de difficultés et doivent voleter de branches en branches pour aller dormir au sommet d'un arbre.

 

A l'époque des amours, le dindon parade en gloussant et en étalant fièrement les plumes de sa queue. Chaque mâle essaie de séduire le maximum de femelles et combat avec les autres mâles pour le contrôle du harem. La femelle fait son nid en grattant une légère cuvette dans le sol. Elle la garnit de feuilles sèches et y pond de huit à quinze oeufs. Sous l'oeil attentif de leur mère, les dindonneaux se déplacent avec les femelles jusqu'à l'âge de trois mois,puis les gros mâles et les femelles plus petites forment ensuite des groupes séparés.

 

Le dindon sauvage gratte le sol de la forêt, retournant les feuilles mortes et picorant les plantes. Il se nourrit de baies, d'herbes, de bourgeons, de graines, de racines et de tubercules et de quelques insectes.